21 photos

Retrouvez 20 pièces iconiques et leur histoireCRÉDIT CONSO

«La mode se démode, le style jamais», affirmait Coco Chanel. C’est pour cela sans doute que, parmi les milliers d’objets inventés par les marques et les créateurs, une poignée seulement s’inscrivent dans le temps pour devenir éternels. Nés il y a plus d’un siècle, ou seulement depuis quelques années, ils deviennent alors des modèles incontournables, reconnaissables au premier coup d’œil et qui font entrer dans la légende une marque ou un créateur. Et font la fortune de ceux qui ont eu la bonne idée de les acheter avant les autres.

Car la valeur de certaines pièces iconiques peut atteindre des sommets. En décembre dernier, lors d’une vente aux enchères chez Christie’s à Paris, un sac Kelly de 2014 en crocodile du Nil a été adjugé à 93.000 euros. Un placement défiant toute concurrence qui prouve que la mode peut aussi être une excellente affaire…

 

Photo 1/21© bridgemanart ; SP/K-WAY
Le Jean 501 LEVI’S

Le Jean 501 LEVI’S

Avec son étiquette arrière, ses cinq poches, sa braguette à boutons et ses surpiqûres orange assorties aux rivets en cuivre, le 501 (du numéro de la bobine utilisée pour fabriquer le premier modèle) se vend toujours à plus de 100 millions d’exemplaires chaque année, depuis sa naissance à San Francisco, en 1886. D’abord réservé aux mineurs et aux cow-boys, il s’est imposé dans la rue grâce à Marilyn Monroe, James Dean et Marlon Brando, qui l’ont porté à l’écran.

Photo 2/21© Bettmann Archive / Getty Images
Le polo Lacoste

Le polo LacosteCRÉDIT CONSO

Avec ses chemises à manches longues, Jean-René Lacoste, un tennisman des années 1920, membre des Mousquetaires qui régnaient sur la coupe Davis, souffre de la chaleur . Il demande à un couturier de lui fabriquer un vêtement inspiré des chemisettes des joueurs de polo. Le polo est né et l’entreprise La Chemise Lacoste ouvre en 1933. Exclusivement blanc jusqu’en 1951, le Lacoste est aujourd’hui disponible en 65 coloris.

 

Photo 3/21© Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images
Le sac Kelly d'Hermès

Le sac Kelly d’Hermès

Son histoire remonte à 1923, quand Hermès crée le Torpedo, un petit sac pour femme conçu pour être glissé dans la portière d’une voiture. Il devient mythique en 1954, quand la princesse Grace, épouse de Rainier de Monaco, le porte devant son ventre pour cacher sa grossesse. Baptisé Kelly, son succès est fulgurant. Aujourd’hui, le délai d’attente peut dépasser six mois pour un modèle basique à 7.500 euros.

Photo 4/21© Bridgemanart
Le trench-coat Burberry

Le trench-coat Burberry

C’est pour l’armée anglaise , en 1914, que Thomas Burberry invente le trench, signifiant «manteau des tranchées». Le cinéma le fait sortir des champs de bataille grâce notamment à Peter Sellers, l’inspecteur Clouseau dans «La Panthère rose». Restylisé au fil du temps, il conserve toujours sa ceinture à boucle, ses épaulettes et sa fameuse doublure en tartan.

Photo 5/21© Michael Ochs Archives / Moviepix
Le smoking Saint Laurent

Le smoking Saint LaurentCRÉDIT CONSO

En 1966, Yves Saint Laurent révolutionne les codes de la mode en créant une veste noire à quatre poches boutonnées, assortie à un pantalon droit et court. Le smoking pour femme est né. Certains crient au génie, d’autres sont indignés : le scandale offre à la veste un succès immédiat, jamais démenti. Pour preuve, le 22 janvier 2002, Yves Saint Laurent fait ses adieux, entouré de Laetitia Casta, Catherine Deneuve et de ses manequins, toutes vêtues du célèbre smoking.

 

Photo 6/21© Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images
La Stan Smith Adidas

La Stan Smith Adidas

Née en 1963, elle s’appelle d’abord la Robert Haillet, du nom de son créateur, un ancien tennisman français, alors directeur commercial de la marque. Première chaussure de tennis en cuir, elle est rebaptisée en 1978, lorsque Stan Smith, une star du tennis américain, signe un contrat avec Adidas. Depuis sa création, près de 80 millions de modèles ont été vendus.

Photo 7/21© SP Adidas
Les Wayfarer de Ray-Ban

Les Wayfarer de Ray-Ban

Créées en 1952, les Wayfarer se démarquent des autres lunettes Ray-Ban en raison de leur monture en plastique épais, alors que tous les modèles de la marque sont en métal. De nombreuses stars les adoptent, comme Audrey Hepburn, qui les féminise en les portant dans «Diamants sur canapé» en 1961, ou les Blues Brothers au début des années 1980.

Photo 8/21© DR
La veste en tweed de Chanel

La veste en tweed de Chanel

En 1954, Gabrielle Chasnel, alors âgée de 71 ans, relance sa maison de couture et révolutionne la mode féminine en créant cette petite veste à coupe droite, inspirée des uniformes autrichiens. Elle choisit le tweed, découvert en Ecosse avec son ami le duc de Westminster, et, pour la première fois, frappe les boutons du CC, le fameux logo de sa maison.

Photo 9/21© Horst P. Horst/Conde Nast via Getty Images
Le pull Cachemire Bompard

Le pull Cachemire BompardCRÉDIT CONSO

Ancien vendeur de matériel informatique, Eric Bompard découvre les fils de Cachemire sur un marché de Pékin, au début des années 1980. Il ouvre sa première boutique en 1983, à Neuilly-sur-Seine, où il vend 200 pulls la première année. Aujourd’hui, la marque, dirigée par sa fille Lorraine, en vend plus de 500.000 dans le monde.

 

Photo 10/21© DR
Le carré de soie Hermès

Le carré de soie Hermès

Lancé en 1937 par Robert Dumas, l’un des héritiers de la maison fondée en 1837, ce «mouchoir de cou», comme on l’appelait alors, mesure 90 centimètres de côté. Depuis le premier modèle, intitulé Jeu des omnibus et dames blanches, réalisé à partir d’un jeu de l’oie, plus de 1.500 motifs différents ont été commercialisés. En 2011, un carré imprimé de coqs de bruyère a atteint aux enchères le prix record de 3.800 euros.

Photo 11/21© ANDBZ/ABACA
Le richelieu Zizi de Repetto

Le richelieu Zizi de Repetto

Au début des années 1960, Rose Repetto crée un chausson pour sa belle-fille, la danseuse Zizi Jeanmaire. Relookée pour être portée à la ville, la chaussure devient mythique en 1967, lorsque Serge Gainsbourg l’adopte pour ne plus jamais la quitter. «Repetto à perpète», affirmera le chanteur pour expliquer son amour pour ces chaussures blanches inimitables.

Photo 12/21© Daniel SIMON / Gamma-Rapho via Getty Images
Les espadrilles Pare Gabia

Les espadrilles Pare Gabia

Dès le XIVe siècle, ces chaussures en toile et à semelles de chanvre sont portées en Catalogne. Spécialité du Pays basque depuis le milieu du XVIIIe siècle, elles font leur entrée dans la mode grâce à Yves Saint Laurent, qui les dote d’un talon dans les années 1960. Symbole du farniente, elles sont toujours fabriquées à la main par des entreprises françaises comme Pare Gabia, qui en vend 150.000 paires par an.

Photo 13/21© SP/LA MAISON DE L’ESPADRILLE
Le perfecto Schott

Le perfecto Schott

Conçu en 1928 par les frères Schott à la demande d’un concessionnaire de Harley-Davidson qui voulait vendre aux motards un blouson en cuir résistant aux chutes, il porterait le nom des cigares cubains que fumait Irving Schott. Popularisé par Marlon Brando, adopté par les punks, il devient une pièce iconique de la mode au début des années 1990 et s’impose comme must-have du printemps 2018.

Photo 14/21© John Kobal Foundation / Getty Images
La chemise Figaret

La chemise Figaret

Le créateur français ouvre sa première boutique à Biarritz, en 1968, où il propose des chemises mais aussi des costumes et des cravates. En 1976, il ouvre un magasin rue de la Paix à Paris, où il vend uniquement des chemises, qui deviennent des classiques du vestiaire masculin. Depuis 2010, les dandys peuvent opter pour du sur-mesure total en choisissant parmi les 180 modèles de tissu.

Photo 15/21© SP Figaret
La montre Explorer de Rolex

La montre Explorer de RolexCRÉDIT CONSO

En mai 1953, sir Edmund Hillary atteint le sommet de l’Everest. Au poignet de son sherpa, Tenzing Norgay, une montre confiée par la marque Rolex, qui servira de référence pour créer l’Explorer. Etanche à 100 mètres, avec son bracelet en acier poli, son cadran noir 3-6-9 et son mouvement mécanique , elle est toujours l’un des modèles favoris des riches aventuriers.

 

Photo 16/21© SP Rolex
L'imperméable K-Way

L’imperméable K-Way

Inventé en 1965 par Léon-Claude Duhamel, l’«en-cas de» (pluie), devient le K-Way en 1966, sur les conseils de l’agence de pub Havas. Tombé dans l’oubli dans les années 1990, il est relancé en 2004, lorsque l’italien Basic Net le rachète. Le vêtement de pluie monte en gamme grâce à une collection capsule de Marc Jacobs et devient un accessoire de mode incontournable.

Photo 17/21© SP K-Way
Les bottes en caoutchouc Aigle

Les bottes en caoutchouc Aigle

En 1853, Charles Goodyear, inventeur de la vulcanisation du caoutchouc, vend son brevet à Hiram Hutchinson, qui fabrique des bottes dans une usine située à Châlette-sur-Loing, en France. Américain, il choisit l’aigle, symbole des Etats-Unis et, aujourd’hui, 800.000 paires sortent chaque année de l’usine d’Ingrandes-sur-Vienne.

Photo 18/21© SP Aigle
Le blazer Ralph Lauren

Le blazer Ralph Lauren

Son origine remonterait à 1825, lorsque les membres du club d’aviron de l’université de Cambridge décident de porter une veste en flanelle rouge vif («blazing red», en anglais ). Rapidement, le mot blazer est adopté pour décrire cette veste simple, à deux ou trois boutons, croisée ou droite, qui est une pièce essentielle de la mode masculine.

Photo 19/21© DR
Le tee-shirt Petit Bateau

Le tee-shirt Petit Bateau

Spécialisé dans le sous-vêtement en coton et dans l’habillement pour enfants, la marque fondée en 1920 devient iconique en 1994, quand Karl Lagerfeld fait défiler Claudia Schiffer avec un tee-shirt Petit Bateau porté sous une veste Chanel. Au bord du dépôt de bilan à la fin des années 1990, la société troyenne réalise aujourd’hui près de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Photo 20/21© SP Petit Bateau
L'Air Jordan de Nike

L’Air Jordan de NikeCRÉDIT CONSO

Créée par le designer anglais Peter Moore, cette basket sera portée à partir de 1984 par Michael Jordan. Depuis 1992, la virgule, logo de la marque Nike, n’apparaît plus sur ces chaussures, remplacée par le logo Jumpman représentant le basketteur en train de réaliser un dunk. Chaque année, la star, aujourd’hui âgée de 55 ans, engrange près de 100 millions d’euros de royalties.

Photo 21/21© SP Nike

 

 


Capital.Fr

https://photo.capital.fr/polo-lacoste-jean-501-rolex-la-veritable-histoire-de-20-incontournables-de-la-mode-30466?utm_source=nl-hors-serie&utm_medium=email&utm_campaign=20181308_Business-luxe#retrouvez-20-pieces-iconiques-et-leur-histoire-525818