La piétonnisation des berges sur la rive droite au cœur de Paris, le 17 septembre 2016. (MAXPPP)

Le tribunal administratif de Paris annule la fermeture à la circulation des voies sur les berges de la rive droite de la Seine, au cœur de la capitale, par un jugement du mercredi 21 février. La justice a annulé « la délibération du 26 septembre 2016 du Conseil de Paris », qui déclarait l’intérêt général de l’opération d’aménagement des berges de la rive droite de la Seine. Selon le tribunal, cette délibération a été adoptée à la suite d’une étude d’impact quicomportait « des inexactitudes, des omissions et des insuffisances concernant les effets du projet sur la circulation automobile, les émissions de polluants atmosphériques et les nuisances sonores ».

La voie Georges-Pompidou est aujourd’hui interdite aux voitures depuis l’entrée du tunnel des Tuileries jusqu’à la sortie du tunnel Henri-IV, ce qui représente 3,3 km de quai. Cette mesure avait fait suite à une volonté de la maire Anne Hidalgo de lutter contre la pollution de l’air. Le tribunal administratif annule également l’arrêté du 18 octobre 2016 de la maire de Paris créant une promenade publique sur l’emplacement de la voie Georges-Pompidou, sur la rive droite de la Seine.


avatar

franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le publié le

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/trafic/paris-le-tribunal-administratif-annule-la-fermeture-a-la-circulation-des-voies-sur-berges-rive-droite_2621872.html