Shakespeare était-il accro au cannabis ?

Une université sud-africaine a analysé des pipes retrouvées dans le jardin du célèbre dramaturge anglais et y a retrouvé des traces de cannabis et de cocaïne.