Un ours polaire dans un bassin de Marineland, à Antibes. — BEBERT BRUNO/SIPA



  • Une pétition a été lancée pour demander le transfert des deux ours blancs de Marineland qui souffriraient de la chaleur azuréenne.
  • Elle totalise déjà plus de 85 000 signatures.
  • Le parc se défend d’un quelconque mal-être des animaux.

Raspoutine, l’un des deux ours blancs pensionnaires de Marineland, depuis 2010, montrerait des signes de faiblesse en raison de la chaleur du sud de la France. C’est en tout cas la conviction de l’association C’est Assez ! qui réclame son transfert « d’urgence » dans une pétition suivie ce lundi par plus de 85 000 signataires.

Les anti-captivité, qui demandent à Nicolas Hulot « des mesures pour transférer les ours polaires maintenus en captivité », s’appuient sur une vidéo enregistrée par une de ses militantes, le 11 juin dans le parc marin d’Antibes.

Elle montre « l’ours en plein soleil sous une température de 23 °C ». « Or, au-dessus de 10 °C, les ours polaires souffrent d’hyperthermie », avance l’association. Selon elle, « Raspoutine apparaît haletant, la bave à la bouche, fatigué et répétant sans cesse le même va-et-vient ». Elle dit avoir contacté « des scientifiques et experts des ours polaires sauvages » et évoque un phénomène de « stéréotypie ».

Une situation d’autant plus inquiétante que « l’accès à la cave réfrigérée était fermé par une grille » et qu’« aucune zone d’ombre ne permet aux animaux de s’abriter du soleil ».

Marineland fait procéder à des constats d’huissier

Faux, rétorque-t-on du côté de Marineland. « Face à ces énièmes attaques gratuites et mensongères, j’ai demandé un constat d’huissier, explique le directeur général Pascal Picot, interrogé par 20 Minutes. Lorsqu’il est venu sur place, il a pu voir que les grottes de glace n’ont aucun système de fermeture et que des zones d’ombre existent bien. »

Quant à la « fatigue » et aux mouvements répétitifs de l’ours mâle, visibles sur la vidéo, il s’agirait des « manifestations du rut », jure le responsable. « Ces ours nous ont été confiés dans le cadre d’un programme européen. Tous les paramètres sont vérifiés. »

Les anti-captivité proposent un transfert en Suède

« Le fait que des ours blancs se retrouvent sur la Côte d’Azur peut nous interpeller, mais les animaux de cette espèce produisent une couche de graisse pour affronter l’hiver, assure Pascal Picot. Ils s’adaptent aux températures en modifiant leur régime alimentaire. »

Quoi qu’il en soit, les militants n’en démordent pas. Ils préféreraient voir les deux ursidés être amenés « dans un lieu plus adapté à leur physiologie, à l’image par exemple du parc Orsa Rovdjurspark, en Suède, où l’ourse Hope, fille de Raspoutine, a été transférée ».

 

 

 


Fabien Binacchi.  — 

https://www.20minutes.fr/planete/2304767-20180710-marineland-antibes-petition-reclame-transfert-urgence-ours-blanc-raspoutine?_ope=eyJndWlkIjoiOWRjZmJkNjcxZmIyOTIxY2JlZTM0NGJkMDBjYWE3OTQifQ==&xts=290428&xtor=EPR-159-[morning]-20180711-[]-17311972750@3&xtdt=25522159