La Dépakine, un médicament anti-épileptique commercialisé par les laboratoires Sanofi, est mis en cause dans des malformations chez plusieurs centaines d’enfants. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)