Des documents sur l’écrivain Louis-Ferdinand Céline sont exposés par la maison d’édition Drouot, le 17 juin 2011, à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Gallimard fait machine arrière. La prestigieuse maison d’édition a annoncé, jeudi 11 janvier, qu’elle suspendait son projet polémique de publier les pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline. « Au nom de ma liberté d’éditeur et de ma sensibilité à mon époque, je suspends ce projet, jugeant que les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies pour l’envisager sereinement », a indiqué Antoine Gallimard.

En décembre, la possible réédition de Bagatelles pour un massacre, de L’Ecole des cadavres et des Beaux Draps avait attiré l’attention du gouvernement. Le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme avait même écrit à Antoine Gallimard pour lui demander des « garanties »L’éditeur avait affirmé, mardi, qu' »on n’a pas à pousser les éditeurs à s’autocensurer ».

Non publiés depuis la seconde guerre mondiale

Publiés en 1937, 1938 et 1941, les trois textes n’avaient plus été réédités depuis la guerre, en respect de la volonté de l’écrivain. Après sa mort, Lucette Destouches, la veuve de l’auteur, avait fait respecter cette consigne, avant de changer d’avis récemment. Les partisans de cette réédition avançaient que les textes de Céline circulaient déjà sous le manteau ou sur internet, sans contextualisation critique.


avatar

franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le publié le 

https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/la-maison-d-edition-gallimard-suspend-son-projet-controverse-de-publication-des-pamphlets-antisemites-de-louis-ferdinand-celine_2556537.html#xtor=EPR-51-[la-maison-d-edition-gallimard-suspend-son-projet-controverse-de-publication-des-pamphlets-antisemites-de-louis-ferdinand-celine_2556537]-20180111-[bouton]