La galette des rois, un business couronné de succès

Le jour de l’Epiphanie – le premier dimanche suivant le 1er janvier – les Rois mages ne viennent pas seulement visiter l’enfant Jésus avec toutes leurs richesses. Ils mettent aussi du beurre sur le compte en banque des boulangers-pâtissiers, qui gagnent des fortunes avec les galettes des Rois. Pendant plus d’un mois, du 26 décembre au 30 janvier, ces gâteaux génèrent des marges allant jusqu’à 400% !

Avec un business aussi juteux, les dérapages sont inévitables et des artisans réclament un “label tradition” pour protéger la galette faite dans les règles. Car si certains des 32.000 boulangers-pâtissiers continuent de confectionner leur propre pâte feuilletée et leur frangipane dans leur fournil, d’autres trompent le chaland sur la marchandise. Selon des experts du secteur, plus de 70% des galettes vendues dans les boutiques de quartier seraient fabriquées industriellement. Achetées congelées autour de 5 euros sur catalogue, elles sont revendues 20 euros, après un simple passage au four. De quoi s’étrangler avec la fève…

>

BRUNO GODARD  PUBLIÉ LE 04/01/2019 À 9H23

https://www.capital.fr/entreprises-marches/epiphanie-galette-des-rois-business-couronne-succes-1264425