Stephen Curry domine LeBron James, et Golden State prend le large face à Cleveland en finale NBA. — Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

 

 

Les joueurs ont l’obligation d’être debout durant l’hymne américain a averti la NBA, la ligue nord-américaine de basket-ball, vendredi, refusant que certains imitent les footballeurs américains ayant mis un genou à terre en signe de protestation contre le président Trump.

Les insultes de Trump

Cette consigne a été renouvelée auprès des 30 équipes du championnat NBA dans un mémo signé par le vice-président de la ligue, Mark Tatum, qui précise qu’aucune équipe ne pourra y faire exception. Ce texte précise que des mesures disciplinaires pourront être prises contre les joueurs ou les entraîneurs récalcitrants, à la discrétion de la NBA.

La  va sanctionner l’hymne genou à terre. On peut donc présumer que LBJ sera le premier à suivre le mouvement initié en NFL…

 

Cet avertissement de Mark Tatum suit une déclaration du patron de la NBA, Adam Silver, qui avait déclaré jeudi s’attendre à ce que les joueurs soient bien debout durant l’hymne. Cette prise de position de la NBA intervient alors qu’une polémique est née du genou à terre de certains joueurs de football américain, en réaction à des insultes du président Donald Trump.

 

L’hôte de la Maison Blanche avait récemment appelé les équipes professionnelles à « virer » les joueurs qui ne respecteraient pas l’hymne américain, qualifiant ceux-ci de « fils de pute ». De nombreux joueurs de NFL, la Ligue nord-américaine de football américain, lui ont répondu le week-end dernier en mettant un genou à terre durant l’hymne.

L’origine de ce geste remonte à l’été 2016, lorsque Colin Kaepernick, ancien quarterback des San Francisco 49ers, l’équipe de football américain de « Frisco », l’avait effectué – provoquant un scandale national – pour protester contre les meurtres de plusieurs Noirs abattus par des policiers blancs.

A.L.G. avec AFP,  — 

http://www.20minutes.fr/sport/2142303-20170930-ben-voyons-nba-menace-joueurs-voudraient-mettre-genou-terre