Des véhicules sur l’autoroute (illustration)Crédit : AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES



Vinci autoroute a réalisé une étude sur les habitudes de tri des Français au volant. Et le résultat laisse à désirer, révèle Le Parisien. Selon l’étude : 25% des automobilistes reconnaissent jeter des trognons de pomme ou des noyaux par leur fenêtre, et 14% avouent également se débarrasser de leurs mégots.

« Sur une section d’autoroute entre Aix-en-Provence et Marseille, nous avons comptabilisé jusqu’à 200 mégots par kilomètre et par jour. C’est d’autant plus effrayant que cette région est particulièrement exposée aux risques d’incendie », indique au Parisien Bernadette Moreau, la responsable du développement durable de Vinci Autoroutes.

L’étude montre par ailleurs un autre phénomène. Si 90% des Français assurent trier leurs déchets à leur domicile, seuls 72% font de même sur les aires d’autoroutes. « Autant les Français semblent avoir adopté les gestes du tri au quotidien, autant ils se relâchent quand ils sont sur la route », commente auprès du quotidien Bernadette Moreau.

Pour justifier ce manque de civisme, 83% des personnes interrogées qui abandonnent leurs déchets sur le bord de la route, expliquent leur comportement par le fait qu’elles ne trouvent pas de poubelle à proximité. 40% reconnaissent par ailleurs ne pas avoir envie d’emporter leurs restes dans leur véhicule, pour les jeter plus tard.



Paul Véronique 
Paul Véronique